Présentation du média

L’émergence d’un média fédérateur, prônant les échanges régionaux, les circuits courts et les économies d’échelle promus par une interactivité nouvelle, a toute sa place aujourd’hui.

Bénéficiant d’un réseau étoffé de correspondants dans tout le grand océan Indien occidental, la naissance du Journal des Archipels est la suite logique de nombreuses années de journalisme d’investigation, notamment dans la presse économique.
C’est la force de cette expérience et de ce réseau que mettent en avant avec ce site, les instigateurs de ce média innovant, à la vision régionale dépassant le cadre de nos archipels de l’Indianocéanie.

Ecologie et économie, les deux mamelles de l’Indianocéanie.

Les économies d’échelle liées à une mutualisation des infrastructures, des stocks de déchets et des productions de matières premières ainsi que le transfert des savoir-faire, l’élaboration de process issus de l’intelligence collective des populations, sont les clefs d’une Indianocéanie à la fois aux îles interdépendantes entre elles et autonomes vis à vis des grands courants commerciaux traditionnels.

Sur ce point, la crise liée au Covid nous a permis de mettre en relief les carences dont souffre notre région tout en innovant avec des solutions ad’hoc.
Un nouveau paradigme est en train d’émerger.

Il devra prendre en compte le schéma qui définit le terme à la mode, mais ô combien d’actualité aujourd’hui, du développement durable :

Comment comprendre que les échanges intra régionaux ne représentent encore que 3% du volume total des échanges en Indianocéanie ? Pourquoi commercer à hauteur de 97% avec le reste du monde alors que Madagascar peut produire de quoi nourrir toute la région, voire plus loin ? Pourquoi les Mascareignes tournent-elles le dos à la Grande Ile et à l’archipel comorien, pourtant à l’origine de leur peuplement originel ?

Autant de questions que notre journal doit aborder, sans tabous ni préjugés qui font tant de mal encore au développement des échanges humains et matériels.
Des enquêtes et des analyses qui ne feront pas pour autant l’impasse sur les beautés de notre région en présentant régulièrement ses hommes, ses animaux et ses paysages étonnants.

LE JOURNAL DES ARCHIPELS a pour vocation, à terme, de devenir un “think tank”, ou laboratoire d’idées pour la valorisation de la data et de l’information, pour le développement des entreprises et des populations locales. Les deux étant interdépendantes au même titre que le sont l’écologie et l’économie.

L’objectif est de valoriser l’utilisation des nouvelles technologies de traitement de l’information au service de l’économie circulaire.
En effet, il est aujourd’hui primordial qu’un média soit en mesure de répondre aux attentes de ses utilisateurs tout en imaginant de nouvelles formes de consommation de l’information.
Notre ambition est de rendre accessible au plus grand nombre une information claire et pertinente, visible sur l’ensemble des supports de consultation : papier, ordinateur, téléphone, tablette, télévision, objets connectés… et ainsi valoriser le travail des journalistes.
Pour mener à bien ce projet LE JOURNAL DES ARCHIPELS souhaite s’appuyer sur le réservoir naturel des compétences et des talents reconnus de notre région : recherche universitaire, enseignement supérieur, instituts de formation… par une démarche collaborative.
A celà, les lecteurs seront invités à compléter le débat grâce à la mise en place de forums en ligne. En bref de l’interactivité qui permettra non seulement de construire les contenus mais aussi de faire remonter les informations auprès des décideurs publics et privés (communication régulière des commentaires des internautes dans notre newsletter hebdomadaire).

A la manière des géants de l’Internet tel que Google et Facebook, l’idée est d’extraire, raffiner, transformer, valoriser la data, cet « or noir informatif ».


Souscrivez à notre newsletter !
Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement chaque semaine
l’essentiel des actualités régionales liées à l’environnement et l’économie circulaire !